Covipod #14 : les cas d'infection en hausse chez les enfants

Fil de Science

0:00
5:27
10
10

Covipod #14 : les cas d'infection en hausse chez les enfants

Fil de Science

Aujourd'hui, dans Covipod, nous nous penchons sur plusieurs cas d'infection inquiétants chez les enfants, et nous nous demandons si la rentrée des classes sans couverture vaccinale pour les moins de 12 ans est à redouter. Nous ferons ensuite un bref état des lieux des dernières actualités et mesures autour du coronavirus.

👉Abonnez-vous sur vos apps et plateformes audio préférées 🎙️

Retrouvez les dernières actualités sur Futura :

Transcription du podcast :

Bonjour à tous et bienvenue dans ce nouvel épisode du Covipod. Je suis Julie, diplômée d’infectiologie et rédactrice santé à Futura. Si vous voulez soutenir ce podcast, n'hésitez pas à vous abonner, à laisser une note et un commentaire sur vos plateformes d'écoute préférées.

Le coronavirus ne fait pas la fine bouche : il infecte tout le monde, même les enfants ! Le rôle de ces derniers dans la pandémie est débattu depuis le début. On sait que les formes graves sont très rares chez les enfants de moins de douze ans. En revanche, leur capacité à transmettre le virus à autrui est encore floue. L’émergence de l’ultra-contagieux variant delta remet les enfants de moins de douze ans au centre de la gestion de la pandémie. En effet, ils ne sont pas inclus dans la campagne vaccinale. Pourtant, les cas pédiatriques de Covid-19 sont en hausse, notamment dans les régions où le virus circule activement. Une dizaine de nourrissons ont été hospitalisés à Nice pour le Covid. Leur état de santé ne menaçait pas leur vie mais était assez sérieux pour rester sous surveillance quelques jours. Leurs parents n’étaient pas vaccinés. En Bretagne, à Belle-Île-en-Mer, les jeunes pensionnaires d’une colonie de vacances ont été confinés après la formation d’un cluster de 62 infectés, âgés de 10 à 17 ans. Pour le moment, la plupart des enfants sont infectés par les membres de leur famille. Mais les choses risquent de changer dans quelques semaines avec la rentrée scolaire. Les épidémiologistes craignent une flambée de cas dans les écoles primaires et maternelles dès septembre. Le taux d’incidence est élevé chez les moins de dix ans : 121 cas pour 100.000 enfants. Actuellement, le coronavirus circule plus chez eux que chez les personnes de plus de 70 ans. Alors faut-il vacciner les moins de douze ans ? Le sujet est sensible. Scientifiquement, on a peu d’informations. Le vaccin de Pfizer est le plus avancé sur la question. Il est actuellement testé sur les 5-11 ans aux États-Unis, et les premiers résultats ne seront pas disponibles avant fin septembre. Pour les enfants les plus jeunes, entre 6 mois et 5 ans, il faudra patienter jusqu’à novembre. Moderna est aussi sur le coup, avec un peu de retard. Son essai clinique a débuté en mars dernier, auprès de 13.000 enfants, dont 6.000 recevront deux doses vaccinales espacées de 28 jours. Aucun résultat ni aucune date de publication n’ont été communiqués pour le moment. Les décisions de santé publique concernant la vaccination des enfants se baseront probablement sur ces données, qui se font encore attendre. Si l’efficacité des vaccins reste encore inconnue chez les enfants, l’agence de santé des États-Unis, le CDC, a alerté sur un effet secondaire grave possible : la myocardite. C’est-à-dire l’inflammation du muscle qui fait battre le cœur. Heureusement, l’affection est rare et se soigne très bien. Certains pédiatres se prononcent déjà en faveur de la vaccination des jeunes enfants, comme Robert Cohen qui s’est exprimé sur France Inter. De leur côté, les parents se montrent encore réticents.

Ailleurs dans l’actualité scientifique autour du coronavirus. Un variant en provenance de Colombie, de la lignée B.1.621 a été détecté dans les Hauts-de-France. Au total, on comptabilise 53 cas de ce variant colombien dans l’Hexagone.

La Martinique fait face à un rebond épidémique sans précédent. 100 tonnes d’oxygène sont parties de la Guyane en direction des Antilles pour assurer les soins des personnes en réanimation.

Merci d’avoir écouté cet épisode du Covipod. L’épidémie de Covid-19 reprend du poil de la bête à cause du variant delta. La vaccination est notre seule arme contre la maladie et elle est ouverte à tous ceux qui ont plus de 12 ans, sans conditions. N’oubliez pas que le pass sanitaire sera bientôt obligatoire pour vous rendre dans certains lieux fréquentés. Il faut alors être vacciné ou présenter un test PCR négatif. Pensez toujours à bien porter votre masque sur votre bouche et votre nez et à vous laver régulièrement les mains au savon et à l’eau. Pour soutenir notre travail et améliorer notre visibilité, abonnez-vous et partagez ce podcast autour de vous. Vous pouvez retrouver l’actualité scientifique autour du coronavirus sur Futura. À très bientôt !

Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Episodes
Date
Duration
Recommended episodes :

Les hunters, ces hackers éthiques qui chassent les bugs (TechPod #7)

Fil de Science

1,4 millions de dossiers médicaux piratés (FDS #41)

Fil de Science

Covipod #16 : ce vaccin n'est pas assez efficace contre le variant Delta

Fil de Science

The podcast Fil de Science has been added to your home screen.

Aujourd'hui, dans Covipod, nous nous penchons sur plusieurs cas d'infection inquiétants chez les enfants, et nous nous demandons si la rentrée des classes sans couverture vaccinale pour les moins de 12 ans est à redouter. Nous ferons ensuite un bref état des lieux des dernières actualités et mesures autour du coronavirus.

👉Abonnez-vous sur vos apps et plateformes audio préférées 🎙️

Retrouvez les dernières actualités sur Futura :

Transcription du podcast :

Bonjour à tous et bienvenue dans ce nouvel épisode du Covipod. Je suis Julie, diplômée d’infectiologie et rédactrice santé à Futura. Si vous voulez soutenir ce podcast, n'hésitez pas à vous abonner, à laisser une note et un commentaire sur vos plateformes d'écoute préférées.

Le coronavirus ne fait pas la fine bouche : il infecte tout le monde, même les enfants ! Le rôle de ces derniers dans la pandémie est débattu depuis le début. On sait que les formes graves sont très rares chez les enfants de moins de douze ans. En revanche, leur capacité à transmettre le virus à autrui est encore floue. L’émergence de l’ultra-contagieux variant delta remet les enfants de moins de douze ans au centre de la gestion de la pandémie. En effet, ils ne sont pas inclus dans la campagne vaccinale. Pourtant, les cas pédiatriques de Covid-19 sont en hausse, notamment dans les régions où le virus circule activement. Une dizaine de nourrissons ont été hospitalisés à Nice pour le Covid. Leur état de santé ne menaçait pas leur vie mais était assez sérieux pour rester sous surveillance quelques jours. Leurs parents n’étaient pas vaccinés. En Bretagne, à Belle-Île-en-Mer, les jeunes pensionnaires d’une colonie de vacances ont été confinés après la formation d’un cluster de 62 infectés, âgés de 10 à 17 ans. Pour le moment, la plupart des enfants sont infectés par les membres de leur famille. Mais les choses risquent de changer dans quelques semaines avec la rentrée scolaire. Les épidémiologistes craignent une flambée de cas dans les écoles primaires et maternelles dès septembre. Le taux d’incidence est élevé chez les moins de dix ans : 121 cas pour 100.000 enfants. Actuellement, le coronavirus circule plus chez eux que chez les personnes de plus de 70 ans. Alors faut-il vacciner les moins de douze ans ? Le sujet est sensible. Scientifiquement, on a peu d’informations. Le vaccin de Pfizer est le plus avancé sur la question. Il est actuellement testé sur les 5-11 ans aux États-Unis, et les premiers résultats ne seront pas disponibles avant fin septembre. Pour les enfants les plus jeunes, entre 6 mois et 5 ans, il faudra patienter jusqu’à novembre. Moderna est aussi sur le coup, avec un peu de retard. Son essai clinique a débuté en mars dernier, auprès de 13.000 enfants, dont 6.000 recevront deux doses vaccinales espacées de 28 jours. Aucun résultat ni aucune date de publication n’ont été communiqués pour le moment. Les décisions de santé publique concernant la vaccination des enfants se baseront probablement sur ces données, qui se font encore attendre. Si l’efficacité des vaccins reste encore inconnue chez les enfants, l’agence de santé des États-Unis, le CDC, a alerté sur un effet secondaire grave possible : la myocardite. C’est-à-dire l’inflammation du muscle qui fait battre le cœur. Heureusement, l’affection est rare et se soigne très bien. Certains pédiatres se prononcent déjà en faveur de la vaccination des jeunes enfants, comme Robert Cohen qui s’est exprimé sur France Inter. De leur côté, les parents se montrent encore réticents.

Ailleurs dans l’actualité scientifique autour du coronavirus. Un variant en provenance de Colombie, de la lignée B.1.621 a été détecté dans les Hauts-de-France. Au total, on comptabilise 53 cas de ce variant colombien dans l’Hexagone.

La Martinique fait face à un rebond épidémique sans précédent. 100 tonnes d’oxygène sont parties de la Guyane en direction des Antilles pour assurer les soins des personnes en réanimation.

Merci d’avoir écouté cet épisode du Covipod. L’épidémie de Covid-19 reprend du poil de la bête à cause du variant delta. La vaccination est notre seule arme contre la maladie et elle est ouverte à tous ceux qui ont plus de 12 ans, sans conditions. N’oubliez pas que le pass sanitaire sera bientôt obligatoire pour vous rendre dans certains lieux fréquentés. Il faut alors être vacciné ou présenter un test PCR négatif. Pensez toujours à bien porter votre masque sur votre bouche et votre nez et à vous laver régulièrement les mains au savon et à l’eau. Pour soutenir notre travail et améliorer notre visibilité, abonnez-vous et partagez ce podcast autour de vous. Vous pouvez retrouver l’actualité scientifique autour du coronavirus sur Futura. À très bientôt !

Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Subscribe Install Share
Fil de Science