Covipod #13 : la 3ème dose va-t-elle être nécessaire face au variant Delta ?

Fil de Science

0:00
5:18
10
10

Covipod #13 : la 3ème dose va-t-elle être nécessaire face au variant Delta ?

Fil de Science

Aujourd'hui, dans Covipod, nous nous demandons si une troisième injection sera nécessaire pour protéger les populations contre le variant Delta qui s'empare actuellement du monde. Nous ferons ensuite un bref état des lieux des dernières actualités et mesures autour du coronavirus.

👉Abonnez-vous sur vos apps et plateformes audio préférées 🎙️

Retrouvez les dernières actualités sur Futura :

Transcription du podcast :

Bonjour à tous et bienvenue dans ce nouvel épisode du Covipod. Je suis Julie, diplômée d’infectiologie et rédactrice santé à Futura. Si vous voulez soutenir ce podcast, n'hésitez pas à vous abonner, à laisser une note et un commentaire sur vos plateformes d'écoute préférées.

Ça y est, l’épidémie de Covid-19 fait son retour en France après des mois de déclin. La situation est alarmante en outre-mer. La Réunion est un confinement partiel depuis lundi, tout comme la Martinique. La Guadeloupe attend des médecins réservistes de métropole avant que les hôpitaux ne soient au bord de la rupture. Partout, le nombre de nouveaux cas explose, la majorité contaminés par le variant Delta. Ses mutations, mais aussi l’intensité et la vitesse de sa réplication, le rendent particulièrement contagieux. On estime qu’une personne infectée par le variant Delta porte 1.000 fois plus de virions qu’une autre. Les vaccins perdent de leur efficacité pour prévenir les contaminations face à un tel adversaire, mais ils restent performant pour prévenir les formes graves. Une troisième dose de vaccin est-elle nécessaire pour renforcer l’immunité et contrecarrer la progression du variant Delta ? Les firmes pharmaceutiques ne se sont pas posées la question longtemps. Depuis quelques mois déjà, Pfizer et Moderna mènent des essais cliniques pour attester des bénéfices d’une troisième dose, administrée entre 6 mois et un an après la seconde, sur l’immunité. Les autorités sanitaires sont moins enthousiastes. La Haute Autorité de Santé ne recommande pas une troisième dose pour la population générale à l’heure actuelle. Outre-Atlantique, le CDC américain partage cet avis. La question est plus délicate pour les personnes âgées et fragiles, ou immunodéprimés. Pour les protéger d’une nouvelle contamination par le variant Delta, une troisième dose pourrait devenir une nécessité pour elles. Une campagne de vaccination sera mise en place, d’ici la fin de l’année, pour injecter une troisième dose de vaccin aux premiers vaccinés début 2021, qui étaient essentiellement des seniors de plus de 80 ans. Outre ces cas particuliers, la 3è dose n’est donc pas à l’ordre du jour pour la majorité des Français. La priorité semble plutôt d'augmenter la proportion de personnes vaccinées dans la population. Au moment où j’enregistre cet épisode, 51,4 % des Français ont reçu deux doses de vaccin. Et visiblement ce n’est pas encore assez pour faire barrage aux variants Delta, et à ceux qui suivront. Pour en savoir plus, je vous conseille la lecture de l’article « Aura-t-on besoin d'une troisième dose pour contrer le variant Delta ? » déjà en ligne sur Futura.

Ailleurs dans l’actualité autour du coronavirus. La Haute Autorité de Santé ne recommande plus les tests de dépistage salivaires, dont les résultats sont jugés trop hétérogènes. En revanche, les tests antigéniques sont fiables et toujours recommandés.

L’âge moyen des patients en réanimation est passé sous la barre des 60 ans. Si le statut vaccinal des personnes admises n’est pas communiqué par Santé Publique France, les médecins rapportent que beaucoup d’entre elles ne sont pas vaccinées.

Merci d’avoir écouté cet épisode du Covipod. L’épidémie de Covid-19 reprend du poil de la bête à cause du variant delta. La vaccination est notre seule arme contre la maladie et elle est ouverte à tous ceux qui ont plus de 12 ans, sans conditions. N’oubliez pas que le pass sanitaire sera bientôt obligatoire pour vous rendre dans certains lieux fréquentés. Il faudra alors avoir reçu les deux doses de vaccin ou présenter un test PCR négatif pour pouvoir entrer. Pensez toujours à bien porter votre masque sur votre bouche et votre nez et à vous laver les mains régulièrement au savon et à l’eau. Pour soutenir notre travail et améliorer notre visibilité, abonnez-vous et partagez ce podcast autour de vous. Vous pouvez retrouver l’actualité scientifique autour du coronavirus sur Futura. À très bientôt !

Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Episodes
Date
Duration
Recommended episodes :

Les hunters, ces hackers éthiques qui chassent les bugs (TechPod #7)

Fil de Science

1,4 millions de dossiers médicaux piratés (FDS #41)

Fil de Science

Covipod #16 : ce vaccin n'est pas assez efficace contre le variant Delta

Fil de Science

The podcast Fil de Science has been added to your home screen.

Aujourd'hui, dans Covipod, nous nous demandons si une troisième injection sera nécessaire pour protéger les populations contre le variant Delta qui s'empare actuellement du monde. Nous ferons ensuite un bref état des lieux des dernières actualités et mesures autour du coronavirus.

👉Abonnez-vous sur vos apps et plateformes audio préférées 🎙️

Retrouvez les dernières actualités sur Futura :

Transcription du podcast :

Bonjour à tous et bienvenue dans ce nouvel épisode du Covipod. Je suis Julie, diplômée d’infectiologie et rédactrice santé à Futura. Si vous voulez soutenir ce podcast, n'hésitez pas à vous abonner, à laisser une note et un commentaire sur vos plateformes d'écoute préférées.

Ça y est, l’épidémie de Covid-19 fait son retour en France après des mois de déclin. La situation est alarmante en outre-mer. La Réunion est un confinement partiel depuis lundi, tout comme la Martinique. La Guadeloupe attend des médecins réservistes de métropole avant que les hôpitaux ne soient au bord de la rupture. Partout, le nombre de nouveaux cas explose, la majorité contaminés par le variant Delta. Ses mutations, mais aussi l’intensité et la vitesse de sa réplication, le rendent particulièrement contagieux. On estime qu’une personne infectée par le variant Delta porte 1.000 fois plus de virions qu’une autre. Les vaccins perdent de leur efficacité pour prévenir les contaminations face à un tel adversaire, mais ils restent performant pour prévenir les formes graves. Une troisième dose de vaccin est-elle nécessaire pour renforcer l’immunité et contrecarrer la progression du variant Delta ? Les firmes pharmaceutiques ne se sont pas posées la question longtemps. Depuis quelques mois déjà, Pfizer et Moderna mènent des essais cliniques pour attester des bénéfices d’une troisième dose, administrée entre 6 mois et un an après la seconde, sur l’immunité. Les autorités sanitaires sont moins enthousiastes. La Haute Autorité de Santé ne recommande pas une troisième dose pour la population générale à l’heure actuelle. Outre-Atlantique, le CDC américain partage cet avis. La question est plus délicate pour les personnes âgées et fragiles, ou immunodéprimés. Pour les protéger d’une nouvelle contamination par le variant Delta, une troisième dose pourrait devenir une nécessité pour elles. Une campagne de vaccination sera mise en place, d’ici la fin de l’année, pour injecter une troisième dose de vaccin aux premiers vaccinés début 2021, qui étaient essentiellement des seniors de plus de 80 ans. Outre ces cas particuliers, la 3è dose n’est donc pas à l’ordre du jour pour la majorité des Français. La priorité semble plutôt d'augmenter la proportion de personnes vaccinées dans la population. Au moment où j’enregistre cet épisode, 51,4 % des Français ont reçu deux doses de vaccin. Et visiblement ce n’est pas encore assez pour faire barrage aux variants Delta, et à ceux qui suivront. Pour en savoir plus, je vous conseille la lecture de l’article « Aura-t-on besoin d'une troisième dose pour contrer le variant Delta ? » déjà en ligne sur Futura.

Ailleurs dans l’actualité autour du coronavirus. La Haute Autorité de Santé ne recommande plus les tests de dépistage salivaires, dont les résultats sont jugés trop hétérogènes. En revanche, les tests antigéniques sont fiables et toujours recommandés.

L’âge moyen des patients en réanimation est passé sous la barre des 60 ans. Si le statut vaccinal des personnes admises n’est pas communiqué par Santé Publique France, les médecins rapportent que beaucoup d’entre elles ne sont pas vaccinées.

Merci d’avoir écouté cet épisode du Covipod. L’épidémie de Covid-19 reprend du poil de la bête à cause du variant delta. La vaccination est notre seule arme contre la maladie et elle est ouverte à tous ceux qui ont plus de 12 ans, sans conditions. N’oubliez pas que le pass sanitaire sera bientôt obligatoire pour vous rendre dans certains lieux fréquentés. Il faudra alors avoir reçu les deux doses de vaccin ou présenter un test PCR négatif pour pouvoir entrer. Pensez toujours à bien porter votre masque sur votre bouche et votre nez et à vous laver les mains régulièrement au savon et à l’eau. Pour soutenir notre travail et améliorer notre visibilité, abonnez-vous et partagez ce podcast autour de vous. Vous pouvez retrouver l’actualité scientifique autour du coronavirus sur Futura. À très bientôt !

Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Subscribe Install Share
Fil de Science