Covipod #16 : ce vaccin n'est pas assez efficace contre le variant Delta

Fil de Science

0:00
5:30
10
10

Covipod #16 : ce vaccin n'est pas assez efficace contre le variant Delta

Fil de Science

Aujourd'hui, dans Covipod, nous nous penchons sur un vaccin mis plusieurs fois à l'échec par le variant delta. Nous ferons ensuite un bref état des lieux des dernières actualités et mesures autour du coronavirus.

👉Abonnez-vous sur vos apps et plateformes audio préférées 🎙️

❤️Interagissez avec nous sur Tumult 💬

Retrouvez les dernières actualités sur Futura :

Transcription du podcast :

Bonjour à tous et bienvenue dans ce nouvel épisode du Covipod. Je suis Julie, diplômée d’infectiologie et rédactrice santé à Futura. Si vous voulez soutenir ce podcast, n'hésitez pas à vous abonner, à laisser une note et un commentaire sur vos plateformes d'écoute préférées.

En début de semaine, l’ANSM a rendu un rapport de pharmacovigilance concernant le vaccin Janssen, fabriqué par l’américain Johnson & Johnson. On peut y lire que les patients vaccinés avec le Janssen sont surreprésentés en réanimation. La plupart présente des comorbidités qui augmente leur risque de formes graves de la Covid-19. Ces personnes sont des cas d’échecs vaccinaux. Ce terme est défini comme suit : « l’apparition d’une infection symptomatique au SARS-CoV-2, confirmée par PCR ou test antigénique, survenant au moins 21 jours après l’injection de la dose unique du vaccin Janssen ». 32 cas d’échecs vaccinaux dont 4 mortels ont été rapportés. Cela signifie-t-il que le vaccin Janssen est inefficace ? Un petit rappel sur ce vaccin d'abord. Il appartient à la famille des vaccins à vecteur viral non réplicatif. Il contient un adénovirus recombinant à l'intérieur duquel se trouve le gène de la protéine S du coronavirus. Lorsque le vecteur pénètre dans les cellules, il libère le gène qui sera traduit en protéine. Les cellules expriment ainsi la protéine S et l’immunité peut construire ses défenses contre cette dernière. Son efficacité et sa sûreté ont été déterminées après une seule dose avant l’apparition du variant Delta, aujourd’hui majoritaire. Et ça change tout ! Les vaccins anti-Covid ont été faits à partir de la protéine S de la souche de Wuhan. Les anticorps vaccinaux sont donc moins efficaces contre la protéine S mutée du variant Delta. L’efficacité à long terme du vaccin Janssen contre le variant Delta et les formes sévères de la Covid qu’il provoque reste incertaine. Pour anticiper ce problème, la Haute Autorité de Santé recommande depuis le 24 août dernier une dose de rappel 4 semaines au minimum après l’injection du Janssen. Cette deuxième dose doit être un vaccin à ARNm, Pfizer ou Moderna. On parle alors de vaccination hétérologue, lorsque la dose de rappel utilise une autre formule que la dose initiale. La deuxième injection devrait augmenter la protection du vaccin Janssen et réduire le risque d’être hospitalisé, car les vaccins à ARNm conservent leur efficacité pour prévenir les formes graves dues variant Delta. Donc, si vous avez reçu une dose de Janssen il y a plus de 4 semaines, vous pouvez recevoir une dose de rappel du vaccin Pfizer ou Moderna pour être sûrs d’être protégés contre le variant Delta.

Ailleurs dans l’actualité scientifique autour du coronavirus. Les indicateurs de l’épidémie continuent de baisser. Le nombre d’hospitalisations pour le Covid est passé sous la barre des 10.000 pour la première fois depuis le 15 août.

Le gouvernement britannique a résilié ses commandes pour le vaccin de Valneva, une société de biotechnologie française, mais l’Europe se dit toujours intéressée. Le vaccin Valneva est encore en phase III des essais cliniques, notamment pour tester son efficacité sur les personnes âgées. Il s'agit d'un vaccin inactivé et adjuvanté. Affaire à suivre.

Merci d’avoir écouté cet épisode du Covipod. Grâce à la vaccination, l’épidémie de Covid-19 décline, mais nous ne sommes pas à l’abri d’une nouvelle vague épidémique. Les gestes barrières restent primordiaux. Pensez toujours à bien porter votre masque sur votre bouche et votre nez et à vous laver régulièrement les mains au savon et à l’eau. Pour soutenir notre travail et améliorer notre visibilité, abonnez-vous et partagez ce podcast autour de vous. 

Vous pouvez retrouver l’actualité scientifique autour du coronavirus sur Futura. À très bientôt !

Crédits

  • Texte et voix : Julie Kern
  • Musique : Patricia Chaylade

Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Episodes
Date
Duration
Recommended episodes :

Les Facebook Files révèlent les sombres secrets du géant (TechPod #11)

Fil de Science

Sels d'aluminium : danger pour l'ADN (FDS #45)

Fil de Science

Y a-t-il assez à manger pour tout le monde sur Terre ? [INTERVIEW]

Fil de Science

The podcast Fil de Science has been added to your home screen.

Aujourd'hui, dans Covipod, nous nous penchons sur un vaccin mis plusieurs fois à l'échec par le variant delta. Nous ferons ensuite un bref état des lieux des dernières actualités et mesures autour du coronavirus.

👉Abonnez-vous sur vos apps et plateformes audio préférées 🎙️

❤️Interagissez avec nous sur Tumult 💬

Retrouvez les dernières actualités sur Futura :

Transcription du podcast :

Bonjour à tous et bienvenue dans ce nouvel épisode du Covipod. Je suis Julie, diplômée d’infectiologie et rédactrice santé à Futura. Si vous voulez soutenir ce podcast, n'hésitez pas à vous abonner, à laisser une note et un commentaire sur vos plateformes d'écoute préférées.

En début de semaine, l’ANSM a rendu un rapport de pharmacovigilance concernant le vaccin Janssen, fabriqué par l’américain Johnson & Johnson. On peut y lire que les patients vaccinés avec le Janssen sont surreprésentés en réanimation. La plupart présente des comorbidités qui augmente leur risque de formes graves de la Covid-19. Ces personnes sont des cas d’échecs vaccinaux. Ce terme est défini comme suit : « l’apparition d’une infection symptomatique au SARS-CoV-2, confirmée par PCR ou test antigénique, survenant au moins 21 jours après l’injection de la dose unique du vaccin Janssen ». 32 cas d’échecs vaccinaux dont 4 mortels ont été rapportés. Cela signifie-t-il que le vaccin Janssen est inefficace ? Un petit rappel sur ce vaccin d'abord. Il appartient à la famille des vaccins à vecteur viral non réplicatif. Il contient un adénovirus recombinant à l'intérieur duquel se trouve le gène de la protéine S du coronavirus. Lorsque le vecteur pénètre dans les cellules, il libère le gène qui sera traduit en protéine. Les cellules expriment ainsi la protéine S et l’immunité peut construire ses défenses contre cette dernière. Son efficacité et sa sûreté ont été déterminées après une seule dose avant l’apparition du variant Delta, aujourd’hui majoritaire. Et ça change tout ! Les vaccins anti-Covid ont été faits à partir de la protéine S de la souche de Wuhan. Les anticorps vaccinaux sont donc moins efficaces contre la protéine S mutée du variant Delta. L’efficacité à long terme du vaccin Janssen contre le variant Delta et les formes sévères de la Covid qu’il provoque reste incertaine. Pour anticiper ce problème, la Haute Autorité de Santé recommande depuis le 24 août dernier une dose de rappel 4 semaines au minimum après l’injection du Janssen. Cette deuxième dose doit être un vaccin à ARNm, Pfizer ou Moderna. On parle alors de vaccination hétérologue, lorsque la dose de rappel utilise une autre formule que la dose initiale. La deuxième injection devrait augmenter la protection du vaccin Janssen et réduire le risque d’être hospitalisé, car les vaccins à ARNm conservent leur efficacité pour prévenir les formes graves dues variant Delta. Donc, si vous avez reçu une dose de Janssen il y a plus de 4 semaines, vous pouvez recevoir une dose de rappel du vaccin Pfizer ou Moderna pour être sûrs d’être protégés contre le variant Delta.

Ailleurs dans l’actualité scientifique autour du coronavirus. Les indicateurs de l’épidémie continuent de baisser. Le nombre d’hospitalisations pour le Covid est passé sous la barre des 10.000 pour la première fois depuis le 15 août.

Le gouvernement britannique a résilié ses commandes pour le vaccin de Valneva, une société de biotechnologie française, mais l’Europe se dit toujours intéressée. Le vaccin Valneva est encore en phase III des essais cliniques, notamment pour tester son efficacité sur les personnes âgées. Il s'agit d'un vaccin inactivé et adjuvanté. Affaire à suivre.

Merci d’avoir écouté cet épisode du Covipod. Grâce à la vaccination, l’épidémie de Covid-19 décline, mais nous ne sommes pas à l’abri d’une nouvelle vague épidémique. Les gestes barrières restent primordiaux. Pensez toujours à bien porter votre masque sur votre bouche et votre nez et à vous laver régulièrement les mains au savon et à l’eau. Pour soutenir notre travail et améliorer notre visibilité, abonnez-vous et partagez ce podcast autour de vous. 

Vous pouvez retrouver l’actualité scientifique autour du coronavirus sur Futura. À très bientôt !

Crédits

Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Subscribe Install Share
Fil de Science