Pfizer ou Moderna : lequel est le plus efficace ? (FDS#37)

Fil de Science

0:00
4:44
10
10

Pfizer ou Moderna : lequel est le plus efficace ? (FDS#37)

Fil de Science

Pour cette semaine du 17 août : les vaccins en difficulté face au variant, une écharde dans la Voie lactée, des incendies dans le sud de la France, de l'acier « vert », et un œuf de tortue fossilisé. Bonne écoute, et bon week-end !

👉Abonnez-vous sur vos apps et plateformes audio préférées 🎙️

Retrouvez les dernières actualités sur Futura :

Transcription du podcast :

Bonjour à toutes et à tous, et bienvenue dans Fil de Science, le podcast Futura où nous retraçons l’actualité de la semaine.

Le variant Delta met l’efficacité des vaccins à rude épreuve. Le 4 août dernier, une étude britannique avait déjà revu à la baisse leur performance contre les infections à tout juste 50 %, tous vaccins confondus. Or, une nouvelle étude prépubliée sur le site MedRxiv, calcule désormais une efficacité d'à peine 42 % pour la formule Pfizer-BioNTech face au variant Delta, contre 76 % pour le variant Alpha. Le vaccin Moderna, pour sa part, semble moins sensible aux mutations du virus, puisque son efficacité est réduite à « seulement » 76 % contre le variant Delta, et 86 % contre le variant Alpha. L’étude reste à nuancer tant que ses résultats n’ont pas été soumis à la validation d’un comité scientifique, mais ce qui est sûr, c’est que plus nous tarderons à nous faire vacciner, plus le virus aura de chances de muter et de passer entre les mailles du filet. Gardons également à l’esprit que les vaccins restent à ce jour la meilleure solution pour bloquer la propagation du virus et éviter la contraction de formes graves. À ce jour, on estime que les vaccins Pfizer et Moderna réduisent le risque d’hospitalisation de 75 % et 81 % respectivement. Si la France tarde à transmettre des statistiques à ce sujet, notons que dans le reste du monde, la grande majorité des personnes admises en soins intensifs ne sont pas vaccinées. Nous invitons donc nos auditeurs qui seraient encore en attente d’injection à se renseigner pour pouvoir prendre en considération l’ensemble des implications liées à leur choix, et à prendre une décision informée. Pour un décryptage en profondeur de la pandémie et un suivi de ses dernières actualités, nous vous invitons à suivre la chronique Covipod, publiée sur Fil de Science un jeudi sur deux.

On connaît désormais un peu mieux la galaxie qui abrite notre planète. Grâce au télescope spatial Spitzer, aujourd’hui retraité, les chercheurs sont parvenus à collecter des données inédites sur la structure de la Voie lactée. Plus précisément, c’est dans le bras voisin du nôtre, baptisé bras du Sagittaire, que les astronomes ont pu focaliser leur attention, et remarquer une sorte d’écharde pointant à un angle de 60° vers l’intérieur de la spirale. Celle-ci est composée de quatre nébuleuses bien connues des astrophotographes, et démontre aux spécialistes qu’en dépit des prédictions sur l’architecture de la galaxie, nous avons encore bien des choses à découvrir à son sujet.

Le sud de la France souffre de la chaleur. Les pompiers sont actuellement sur le pied de guerre dans le Var, le Vaucluse, et le long de la région Languedoc-Roussillon pour lutter contre les incendies qui ravagent les forêts asséchées. Le Var est actuellement le département le plus touché, avec des feux d’une violence inédite depuis 20 ans. Les flammes ont pris naissance le lundi 16 août et on déjà dévasté la moitié de la réserve naturelle de la plaine des Maures, abritant plus de 200 espèces protégées. Une catastrophe écologique qui risque de se poursuivre avec la reprise du vent hier, et des températures qui s’annoncent élevées pour le week-end. Espérons que les efforts des pompiers et des habitants mobilisés sur place parviennent donc à venir à bout de ce désastre.

La bonne nouvelle, c’est que la transition écologique poursuit son chemin. En Suède, l’entreprise SSAB a récemment annoncé qu’elle est parvenue à éliminer entièrement le recours aux énergies fossiles dans la production de l’acier. C’est tout une chaîne de production qui a été repensée afin de recourir exclusivement aux énergies renouvelables, jusqu’au remplacement du coke, une forme de carbone quasiment pur, par de l’hydrogène vert. La firme prévoit une production à l'échelle industrielle d'ici 2026 et servira des clients comme Volvo, qui se donne pour objectif d’être climatiquement neutre d’ici 2050.

Nous parlions il y a quelque temps d’un fossile d’œuf contenant un jaune intact. Aujourd’hui c’est un œuf de tortue fossilisé renfermant encore son embryon qui a été découvert par les scientifiques de l’université de Wuhan. La trouvaille est d’autant plus exceptionnelle que l’œuf, vieux de pas moins de 90 millions d’années, remonterait au Crétacé, une ère durant laquelle les dinosaures dominaient encore le monde. La coquille étant fissurée, les tissus de l’embryon n’ont pas survécu aux assauts du temps, mais grâce à la tomodensitométrie, les chercheurs ont non seulement pu obtenir un aperçu des fragiles ossements présents à l’intérieur, mais également reconnaître l’espèce de tortue auxquels ceux-ci appartenaient. Les images de cette étonnante capsule temporelle et nos autres actualités sont à découvrir sur Futura, bien entendu.

Pour ne rien manquer de l’actualité scientifique, rendez-vous sur les plateformes de diffusion pour vous abonner à Fil de Science et à nos autres podcasts. Si cet épisode vous a plu, n’hésitez pas le poster sur les réseaux sociaux avec le hashtag #FuturaPod, et laissez-nous une note sur vos applications audio préférées. On se retrouve vendredi prochain à 18h30, avec toujours plus de nouveautés scientifiques. Bon week-end à tous !

Crédits :

Musique : Patricia Chaylade

Texte et voix : Emma Hollen

Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Episodes
Date
Duration
Recommended episodes :

Les Facebook Files révèlent les sombres secrets du géant (TechPod #11)

Fil de Science

Sels d'aluminium : danger pour l'ADN (FDS #45)

Fil de Science

Y a-t-il assez à manger pour tout le monde sur Terre ? [INTERVIEW]

Fil de Science

The podcast Fil de Science has been added to your home screen.

Pour cette semaine du 17 août : les vaccins en difficulté face au variant, une écharde dans la Voie lactée, des incendies dans le sud de la France, de l'acier « vert », et un œuf de tortue fossilisé. Bonne écoute, et bon week-end !

👉Abonnez-vous sur vos apps et plateformes audio préférées 🎙️

Retrouvez les dernières actualités sur Futura :

Transcription du podcast :

Bonjour à toutes et à tous, et bienvenue dans Fil de Science, le podcast Futura où nous retraçons l’actualité de la semaine.

Le variant Delta met l’efficacité des vaccins à rude épreuve. Le 4 août dernier, une étude britannique avait déjà revu à la baisse leur performance contre les infections à tout juste 50 %, tous vaccins confondus. Or, une nouvelle étude prépubliée sur le site MedRxiv, calcule désormais une efficacité d'à peine 42 % pour la formule Pfizer-BioNTech face au variant Delta, contre 76 % pour le variant Alpha. Le vaccin Moderna, pour sa part, semble moins sensible aux mutations du virus, puisque son efficacité est réduite à « seulement » 76 % contre le variant Delta, et 86 % contre le variant Alpha. L’étude reste à nuancer tant que ses résultats n’ont pas été soumis à la validation d’un comité scientifique, mais ce qui est sûr, c’est que plus nous tarderons à nous faire vacciner, plus le virus aura de chances de muter et de passer entre les mailles du filet. Gardons également à l’esprit que les vaccins restent à ce jour la meilleure solution pour bloquer la propagation du virus et éviter la contraction de formes graves. À ce jour, on estime que les vaccins Pfizer et Moderna réduisent le risque d’hospitalisation de 75 % et 81 % respectivement. Si la France tarde à transmettre des statistiques à ce sujet, notons que dans le reste du monde, la grande majorité des personnes admises en soins intensifs ne sont pas vaccinées. Nous invitons donc nos auditeurs qui seraient encore en attente d’injection à se renseigner pour pouvoir prendre en considération l’ensemble des implications liées à leur choix, et à prendre une décision informée. Pour un décryptage en profondeur de la pandémie et un suivi de ses dernières actualités, nous vous invitons à suivre la chronique Covipod, publiée sur Fil de Science un jeudi sur deux.

On connaît désormais un peu mieux la galaxie qui abrite notre planète. Grâce au télescope spatial Spitzer, aujourd’hui retraité, les chercheurs sont parvenus à collecter des données inédites sur la structure de la Voie lactée. Plus précisément, c’est dans le bras voisin du nôtre, baptisé bras du Sagittaire, que les astronomes ont pu focaliser leur attention, et remarquer une sorte d’écharde pointant à un angle de 60° vers l’intérieur de la spirale. Celle-ci est composée de quatre nébuleuses bien connues des astrophotographes, et démontre aux spécialistes qu’en dépit des prédictions sur l’architecture de la galaxie, nous avons encore bien des choses à découvrir à son sujet.

Le sud de la France souffre de la chaleur. Les pompiers sont actuellement sur le pied de guerre dans le Var, le Vaucluse, et le long de la région Languedoc-Roussillon pour lutter contre les incendies qui ravagent les forêts asséchées. Le Var est actuellement le département le plus touché, avec des feux d’une violence inédite depuis 20 ans. Les flammes ont pris naissance le lundi 16 août et on déjà dévasté la moitié de la réserve naturelle de la plaine des Maures, abritant plus de 200 espèces protégées. Une catastrophe écologique qui risque de se poursuivre avec la reprise du vent hier, et des températures qui s’annoncent élevées pour le week-end. Espérons que les efforts des pompiers et des habitants mobilisés sur place parviennent donc à venir à bout de ce désastre.

La bonne nouvelle, c’est que la transition écologique poursuit son chemin. En Suède, l’entreprise SSAB a récemment annoncé qu’elle est parvenue à éliminer entièrement le recours aux énergies fossiles dans la production de l’acier. C’est tout une chaîne de production qui a été repensée afin de recourir exclusivement aux énergies renouvelables, jusqu’au remplacement du coke, une forme de carbone quasiment pur, par de l’hydrogène vert. La firme prévoit une production à l'échelle industrielle d'ici 2026 et servira des clients comme Volvo, qui se donne pour objectif d’être climatiquement neutre d’ici 2050.

Nous parlions il y a quelque temps d’un fossile d’œuf contenant un jaune intact. Aujourd’hui c’est un œuf de tortue fossilisé renfermant encore son embryon qui a été découvert par les scientifiques de l’université de Wuhan. La trouvaille est d’autant plus exceptionnelle que l’œuf, vieux de pas moins de 90 millions d’années, remonterait au Crétacé, une ère durant laquelle les dinosaures dominaient encore le monde. La coquille étant fissurée, les tissus de l’embryon n’ont pas survécu aux assauts du temps, mais grâce à la tomodensitométrie, les chercheurs ont non seulement pu obtenir un aperçu des fragiles ossements présents à l’intérieur, mais également reconnaître l’espèce de tortue auxquels ceux-ci appartenaient. Les images de cette étonnante capsule temporelle et nos autres actualités sont à découvrir sur Futura, bien entendu.

Pour ne rien manquer de l’actualité scientifique, rendez-vous sur les plateformes de diffusion pour vous abonner à Fil de Science et à nos autres podcasts. Si cet épisode vous a plu, n’hésitez pas le poster sur les réseaux sociaux avec le hashtag #FuturaPod, et laissez-nous une note sur vos applications audio préférées. On se retrouve vendredi prochain à 18h30, avec toujours plus de nouveautés scientifiques. Bon week-end à tous !

Crédits :

Musique : Patricia Chaylade

Texte et voix : Emma Hollen

Voir Acast.com/privacy pour les informations sur la vie privée et l'opt-out.

Subscribe Install Share
Fil de Science